Google+ Followers

lundi 26 janvier 2009

Super-héros : comment j'ai battu l’Opus Dei

En 1997, j'avais publié aux éditions Baleine Le massacre des innocents (réédité en Folio), un roman dans lequel il était question des petits soucis du pape Jean-Paul II venu canoniser un ami de Touvier, membre (imaginaire, bien sûr) de l’Opus Dei, cette charmante association catholique (bien réelle, hélas) fondée par Escriva de Balaguer, ami de Franco, canonisé en 1992 par ce même pape. A l’époque, ces gens n‘avait pas bougé (car ils n'avaient pas lu le livre, sans doute). Ce ne fut pas le cas 10 ans plus tard, lorsque j'ai publié aux éditions Après la Lune le roman de Catherine Fradier, Camino 999. Le 31 mai 2007, nous recevions une assignation en diffamation. 20 mois plus tard, après deux procès et la mobilisation de plus de 150 personnes qui nous ont aidé à payer notre avocat, Me Emmanuel Pierrat, et de milliers de lecteurs qui achetèrent le livre (prix polar SNCF 2008), la cour d'appel de Paris nous a donné raison. Camino 999 n‘est pas diffamatoire. Les petites éditions Après la Lune ont vaincu la puissante et très friquée Opus Dei, youpi!!!

vendredi 9 janvier 2009

Deux mille nœufs : année de la cocotte!

BONNE ANNEE DEUX MILLE NŒUFS !  NE DESESPEREZ PAS !  C’EST MOINS GRAVE QUE SI C’ETAIT PIRE !
    Pour fêter l’an nœuf, voici une petite chanson, créée lors du festival les Ancres noires et interprétée par le groupe Quartier libre, du Havre: GALILEO.
     Souvenez-vous! Le soir de la finale de la coupe du monde 98, le philosophe Jacques Vendroux s’exclamait. Ça y est, c’est fait… c’est arrivé… c’est officiel… il ne peut plus rien nous arriver!!!…  Eh bien, à force de coups de bec, de ronds-de-plume, de croc-ergots, après avoir gratté la terre jusqu’à la suée phréatique et avoir miraculeusement échappé à la goule fétide d’une flanquée de renards, aux baïonnettes traîtresses du soldat Séféro, la poule Sylvie, ayant vaincu sa timidité et sa maladresse maladives, a enfin réussi à rouler son œuf de Sisyphe jusqu’EN HAUT DE L’AFFICHE!!
     La première de Au bonheur des poules aura lieu le 28 mars 2009 à Saint-Jean-de-Liversay (Charente-Maritime). Avant d’entamer une tournée dans les poulaillers du grand ouest et, peut-être… de monter à Paris! (grâce au bienveillant entregent du grand Charles Aznavour, ami de longue date de la famille Reboux, très sensible aux destins contrariés, comme vous le savez…). Etonnant, non?  Mise en scène de Sophie Brillouet, de la Compagnie Rouge Crinoline, assistée de Germaine au domptage de volatiles, avec Alexandre Letondeur au bagout et au bandonéon. Ça va caqueter dans les poulaillers!