Google+ Followers

vendredi 22 mai 2009

Des insultes comme s’il en pleuvait à Chambéry

L'université de Savoie organise du 28 au 30 mai un colloque sur l’injure, sous la houlette de la linguiste Dominique Lagorgette, avec au programme une vingtaine de débats et des sommités à faire rougir le capitaine Haddock (PROGRAMME ICI). Pourquoi vous entretiens-je de cela? Eh bien, tout simplement parce que mon expérience d’outrageur de poulet me vaut l'immense honneur d'être invité es-qualités à participer à un débat solennel sur ce thème le 29 mai à 15h, Amphi Decottignies, 27 rue Marcoz.
Ce qui me ravit car bien avant que d'avoir injurié (et traumatisé) un pauvre flic qui ne faisait que son travail, j'ai toujours considéré que le mot d'insulte devait être considéré comme un genre littéraire à part entière et non pas comme un prurit nosocomial de la langue française comme semblent le croire certains gougnafiers de la chose, tel – je prends un exemple au hasard – Nicolas "Je suis partout" S. et son pitoyable "casse-toi pov' con" d’une pauvreté sémantique assez confondante…
  Le 6 juin à 14h, concours de vocalises (sans insultes ni injures, tout en douceur) à la médiathèque de Villepinte (93).
  Le dimanche 28 juin, dans le cadre du 2e salon du polar d’Eaubonne, organisé par mon vieux pote Alain Mornac et l'association Ulysse, j’irai raconter quelques coquecigrues à un débat sur le thème paradoxal et iconoclaste POUR EN FINIR AVEC LA LITTERATURE POLICIERE, avec Nicolas Jaillet, Laurent Fétis et Pierre Filoche, tous trois complices (très mal élevés) des éditions Après la Lune.

mardi 5 mai 2009

Au bonheur des poules : la vidéo-cocotte

La première de Au bonheur des poules a eu lieu le 28 mars 2009 à Saint-Jean-de-Liversay (Charente-Maritime), suivie d’une huitaine de représentations dans la région, et c’était très réussi. Avant d’entamer une tournée dans les poulaillers du grand ouest et, peut-être… de monter à Paris!

Mise en scène de Sophie Brillouet, de la Compagnie Rouge Crinoline, avec Alexandre Letondeur, qui joue tous les rôles (le p’tit Reboux, le père, la mère, gars Fernand, la grand-mère, le p’tit frère, la maîtresse, le soldat Sefero, le poêle à charbon, et cot-cot-era) .

Pour voir la vidéo-annonce, CAQUETEZ ICI.