Google+ Followers

mercredi 29 juin 2016

Coup de cœur de Dominique Garnier, librairie L’Invit’à lire (Paris 10e) pour L’esprit Bénuchot


”Un ouvrage foisonnant, qui aborde Paris et ses rencontres (avec une belle mise en avant de notre cher 10e arrondissement), la physique quantique, le chat de Schrödinger, des situations baroques, des personnages mystérieux et attachants. Il est assez rare de se laisser immerger, et parfois égarer, dans un récit avec autant de bonheur.”


Je dédicacerai L’esprit Bénuchot les vendredi 2 et samedi 3 juillet, de 15h30 à 19h. L’Invit’à lire, 12 rue du Château-Landon 75010 Paris.

lundi 27 juin 2016

Contre la mise en cage du droit de manifester

Ce qui s’est passé jeudi 23 juin à Paris, à l’occasion de ce qui aurait dû être une manifestation contre la loi travail, est d’une gravité exceptionnelle. Un quartier entier de Paris a été occupé militairement, avec présence de fourgons et de troupes très en avant du lieu prévu pour la manifestation, pour exercer une pression par leur seule présence et par des contrôles parfois suivis d’interpellations. 
La suite de cet appel, dont je suis l’un des 23 co-signataires, sur le site de Libération.

dimanche 26 juin 2016

Jacques Lovichi encense "L'esprit Bénuchot" dans "La Marseillaise"

Jacques Lovichi est critique littéraire au quotidien La MarseillaiseC’est aussi un écrivain et un poète. À chaque fois que je publie un roman, ce diable d’homme écrit des articles élogieux sur mes z’œuvres. Le dernier en date, concernant L’esprit Bénuchot, roman sorti sous des auspices assez désastreuses (trouver ce bouquin en librairie relève de l’exploit) m’a donné la chair de poule, et sa conclusion a tellement fait enfler mes chevilles qu’à l’heure où j’écris ces lignes elles ressemblent à des mollets de coq gaulois…

Je ne sais pourquoi je songe à Céline bien que l’œuvre de Reboux et celle du Cavalier Destouches soient à mille lieues de distance. Même capacité à recréer un monde, à globaliser la vie, à trouver un style neuf et inimitable propre à rendre compte de la complexité du propos. Très ancré dans le temps mais au-dessus (ou au-delà) du Temps. Seule question existentielle et qui inquiète ses lecteurs : après s’être tenu si près des limites - les franchissant parfois - comment Reboux pourrait-il aller plus loin ; que parviendra-il encore à écrire ? Seul le silence, alors ?

Critique complète sur le site de La Marseillaise.
Lire aussi la critique de Paul Maugendre sur Les lectures de l’oncle Paul.

dimanche 5 juin 2016

Librairie Eureka Street (Caen). Bœuf bénuchot littéraire avec Monique Lemoine et Rénald Fleury


Le jeudi 16 juin 2016 à 18h30, L’esprit Bénuchot soufflera sur la librairie Eureka Street, 19 place de la République à Caen. 
Bénédicte et Pierre Thomine ont eu la sublime idée d’inviter mes vieux amis Monique Lemoine (accordéon) et Rénald Fleury (contrebasse) à m’accompagner pour une séance de lecture qui risque de dépoter.
Un, car cela fait bien quinze ans que je n'ai pas revu mes comparses de la rue de Bayeux, à l’époque où je faisais mes humanités à l’École normale d’instituteurs et vendais ma revue de poésie La Foire à Bras sur le marché en déclamant des couplets anarchistes. Deux, car ce bœuf sera précédé d’un petit cours de vulgarisation sur la physique quantique, dont j’ai appris les rudiments à la force du ciboulot, grâce aux physiciens Serge Haroche et Etienne Klein, guest-stars de L’esprit Bénuchot. Cet exposé promet d’être joyeux car je n’y entrave quasiment que dalle à la physique quantique ! Mais heureusement, il y a… la musique !!!
Monique (accordéon) et Rénald (violoncelle)