Google+ Followers

mardi 5 avril 2011

"Monsieur le maire, c'est scandaleux d'inviter des auteurs qui disent autant de mal de Sarkozy!"

Cette petite phrase fut prononcée dimanche 3 avril au salon du polar de Méru (Oise) par une notable en mohair rose (conservatrice du musée local) qui prétendait avoir fait ses études de droit en compagnie de son idole Sarkozy (il y a fort longtemps que je n'avais rencontré un tel condensé de bêtise crasse, ça fait vraiment peur!). Fort heureusement, l’édile (bien qu'encarté à l'UMP) l'a envoyée sur les roses… La semaine précédente, dans un autre salon, en Seine-Maritime, c'est un jeune écrivain tout auréolé de sa récente publication chez Gallimard et visiblement assez fier de ses nouvelles chevilles Sébastien-Bottin (un certain Arthur Dreyfus) qui regrettait que l'utilisation des trois mots Je suis partout ne m'aient pas valu de poursuites judiciaires… (moi aussi, mon gars, mais pas pour les mêmes raisons!) Les cons, ça ose tout…