Google+ Followers

mardi 26 janvier 2010

CASSE-TOI POV’ CON. Comment j'ai retrouvé le "pov’ con" de Sarkozy

Le 3 février 2009 avait lieu à Angers le procès en appel d’Hervé Éon, poursuivi pour offense au président de la République pour avoir brandi une pancarte reprenant le célèbre mot d'auteur de Sarkozy. Condamné à 30 d'amende avec sursis, Hervé Éon (avec qui nous avons fondé le CODEDO) a été débouté en cassation, l'affaire est devant la Cour européenne des droits de l'homme.
A cette occasion, j'avais lancé sur le site Rue89, sans trop y croire, un WANTED CASSE-TOI POV’ CON! (que vous pouvez voir sur le site Je suis partout)
Ça n'a pas été facile, mais c'est fait! Après de longues hésitations, le paysan insulté par Nicolas Sarkozy au salon de l’Agriculture 2008 est sorti du bois. Il a maintenant un nom, Fernand Buron (c'est un pseudo), une page sur Facebook et un blog. Et des admirateurs de plus en plus nombreux (certains d'entre eux ont même créé une page Fernand Buron président!). Un peu dépassé par les événements, Fernand a accepté de tenir un rôle dans mon roman cruel et visionnaire, où il racontera comment cet épisode incroyable a bouleversé son existence. En attendant ces révélations (dont certaines sont assez piquantes), Fernand Buron donne rendez-vous à tous ceux qui le souhaitent le 28 janvier à 17h55 devant le palais de l’Élysée, afin de "souffler les 55 chandelles du petit président" (sic).

Aucun commentaire: