Google+ Followers

lundi 28 décembre 2009

Poste mortem : Simone Dubois assigne Dominique Strauss-Kahn à résidence


Paru chez Baleine en 1996, réédité en Folio policier en 2000, Poste mortem raconte les divagations meurtrières de Simone Dubois, postière brindezingue qui prend en otage le ministre des PTT de l'époque (qui fut aussi le dernier, eh oui, c'est bien sous la gauche que débuta le dépeçage de la Poste!!), un certain Dominique Strauss-Kahn, le ficèle sur une chaise (c'est préférable quand on connaît les ardeurs du monsieur), lui fait ingurgiter de force du Coca-Cola ainsi que moult pétards, et le contraint à écouter sa vie de Petite Tueuse Tranquille.
Si vous voulez vous marrer un peu par ces temps pas follichons, ou si vous avez oublié d'acheter les étrennes pour votre cousin-voisin-neveu-tonton postier (ils n’ont pas le moral en ce moment!) c'est le moment! 
Poste mortem, dont Patrick Galmel dit grand bien sur son excellent site PolarNoir, a obtenu le prix du Salon du polar de Montigny-les-Cormeilles en 1996.

Sans oublier le magnifique papier de Daniel Fattore sur le site Fattorius : Jean-Jacques Reboux assigne Dominique Strauss-Kahn à résidence.

Aucun commentaire: